cropped-logovert

Le lancement au mois de mai 2013 du blog DES LETTRES est à noter en lettres d’or dans le petit monde de la blogosphère littéraire. Première en France, et presque première au niveau mondial, ce blog publie de manière journalière une ou des lettres publiques ou confidentielles, manuscrites ou dactylographiées, anonymes ou signées d’une personnalité.

L’Air de Vivre ne peut que recommander, et par lettre patente s’il le pouvait, la lecture de DES LETTRES dont l’ambition affichée est de devenir l’éditeur numérique de référence d’un genre littéraire souvent relégué en lui redonnant toutes ses lettres de noblesse.

Ces lettres, qu’elles soient classiques ou modernes, entrelacées ou ornées, d’intention ou de recommandation, de château ou de change sont souvent la meilleure porte d’entrée dans une œuvre ou dans une époque.

La part belle de la mémoire de l’Humanité depuis l’apparition de l’écriture

Capture

Qu’existe-t-il de plus difficile que de retranscrire ses sentiments sur une feuille de papier ? Désir de plaire, peur d’être éconduit, volonté de se distinguer : au fil des siècles, les plis cachetés à la cire, sur une feuille de papier glissée dans des enveloppes, renseignent quant au pouvoir des  mots. Enivrés par la force de leurs convictions, les hommes et les femmes célèbres ou anonymes ont-ils pressenti que leurs lettres seraient retrouvées et livrées à la postérité?

Il faut dire que Nicolas Bersihand, le fondateur du blog, rassemble tel un orfèvre passionné des lettres en fac-similés d'Alain Resnais à Margueritte Duras en passant par Jane Austen, Gérard Depardieu, Frida Khalo, Emile Zola et Beyoncé dans une approche vivante, dynamique et empathique afin de mieux éclairer et de mettre en perspective certains faits d’actualité.

Le pari du fondateur est de briser la guerre culturelle entre «société de gens de lettre» et culture de masse en jouant sur les ressorts universels de la curiosité, du voyeurisme ou encore de l’admiration de chacun d’entre nous pour tel ou tel sujet.

DES LETTRES publie de précieuses lettres dont la plupart sont inconnues du public et reproduites ici pour la première fois. Missives enflammées, érotiques, déclarations politiques, atermoiements, plaintes, rêves de jeunesse, jalousie, douleur de l’absence, destin brisé, ces courriers reflètent à l’infini les mille facettes d’un état mystérieux dont personne ne sait guérir : la vie en société.

Bref, une entreprise qui ne restera pas lettre morte !

 

www.deslettres.fr